fbpx

Solo Insolent # 8 : Jean-Luc Peilhon

Solo Insolent # 8 : Jean-Luc Peilhon

Souffleur de vents (harmonicas, clarinettes, flûtes du monde) et compositeur, il développe ses créations entre influences traditionnelles et répertoires particuliers en créant des espaces inédits nourri d’improvisations.

Il participe et co-dirige des projets tels Étranges Primitifs, Jaco à Séville, Jean-Luc Peilhon « Connivences », Loucine, Frangins, des créations Arfi comme Dites 33, Baron Samedi pour des ciné-concerts tels « Nanouk l’esquimau » et « Chang ». Depuis 2017 il crée Surya Mun, Micro Zen Orchestra et Gibbeuses, le duo Herbes Dures.

Il joue dans des dizaines d’albums et se produit sur les scènes européennes et des Festivals Internationaux comme jazz à Vienne, Tunis, Cracovie, Istanbul, Brasília, Montréal, Lièges, Nyons, Francfort, Gantz, Séville, Venise etc…

Il collabore à différentes créations théâtrales telles « Gaga délices », « Le Chemin se fait en marchant », Accompagne et compose pour des projets de danse contemporaine avec Stéphanie Roussel, Régis Rasmus, Geneviève Sorin, Stanislas Wisnievski, de chanson (Just Talk, Totem Project, Sueno en la Fabrica, Nilda Fernandez).

Outre ses instruments premiers – harmonicas et clarinettes – il se passionne également depuis 2007 pour des flûtes telles le caval Roumain, le hullusi Chinois et surtout le shakuhachi, l’instrument du Zen Japonais qu’il étudie assidûment. ll crée un concert commenté « des vents de bambous » en solo.

Catégorie :

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Solo Insolent # 8 : Jean-Luc Peilhon”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This