fbpx

Solo Insolent # 5 : Philippe Pipon Garcia

Solo Insolent # 5 : Philippe Pipon Garcia

Philippe Garcia dit « Pipon », dit Kpt’n Planet

Pipon a vécu 6 années en Turquie. Membre de l’Orchestre Symphonique d’Istanbul, il enseigne la percussion au conservatoire d’Ankara, et accompagne des chanteurs et chanteuses populaires comme Sezen Aksu, Nilufère, Al pay… De retour en France, il joue avec Don Cherry et Barre Philips et accompagne des chorégraphies de Carolin Carlson et Carine Wener.

A Mâcon en 1994, il participe à la création du Collectif Mu avec Gaël Horellou, ainsi qu’à la fondation d’un club de jazz : « Le Crescent » où il partagera la scène avec Serge Lezarevitch, Steve Grossman, Ricardo del Fra, Peter King, Emmanuel Borghi…

En 1997, il fonde Cosmik Connection, projet de fusion electro-drum’n’bass-jazz rejoint par Jérémie Picard dit Jahbass et Gaël Horellou. Parallèlement, il collabore aux albums et tournées d’Erik Truffaz, Michel Benita, Laurent de Wilde, entre autres…

Cependant que Cosmik Connection est lauréat de nombreux concours et enregistre trois albums, Pipon développe un live sous le nom de KPT’N PLANET. Seul avec sa batterie, son sampler, ses 4 micros, sa table de mixage, son mélodica, et son maintenant célèbre parlophone, laissant exploser son talent il nous fait voyager dans son univers personnel.

« Philippe Garcia est un agitateur qui se plaît à brouiller les pistes en jouant de la musique comme un drôle d’enfant » dit de lui son vieux compagnon Erik Truffaz.

Catégorie :

Description

Pour visionner les Solos Insolents vous devez dorénavant acheter un billet de 5 € via HelloAsso.Un code d’accès vous sera fourni. Il vous permettra de profiter de l’ensemble des concerts durant un mois

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Solo Insolent # 5 : Philippe Pipon Garcia”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + dix-huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This