fbpx

Jean-Jacques Birgé & Lionel Martin – Fictions (LP)

34,00

Jean-Jacques Birgé et Lionel Martin décident un beau jour d’improviser à partir de phrases de Fictions de Jorge Luis Borgès tirées au hasard…  Ce disque témoigne d’une alchimie, deux musiciens qui n’ont jamais joué ensemble, branchent les micros et racontent, se racontent, se trouvent… Témoignage gravé sur vinyle d’un moment court mais intense. Pochette sérigraphiée et numérotée, signée Ella & Pitr.

*****************************************

Jean-Jacques Birgé and Lionel Martin decide one day to improvise from sentences of Fictions by Jorge Luis Borgès taken at random… This record testifies to an alchemy, two musicians who have never played together, plug in the microphones and tell, tell, find each other… A testimony engraved on vinyl of a short but intense moment. Silk-screened and numbered sleeve signed Ella & Pitr

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Jean-Jacques Birgé & Lionel MartinFictions

 

 

TRACKLISTING :

Face A

  1. Prologue / 1’40
  2. Le jardin aux sentiers qui bifurquent / 3’45
  3. À l’espoir éperdu succéda, comme il est naturel, une dépression excessive / 13’10

Face B

  1. Nos coutumes sont saturées de hasard / 3’51
  2. Ut nihil non iisdem verbis redderetur auditum / 14’25

LINE UP :

Lionel Martin : sax ténor ;

Jean-Jacques Birgé : claviers, frein et trompette à anche (lutherie Vitet), percussion, erhu, voix, guimbarde, flûte, Lyra 8, The Pipe, guimbarde

Compositions instantanées enregistrées le 11 mai 2021 au Studio GRRR par Jean-Jacques Birgé en tirant les thèmes au hasard de phrases de Fictions recueil de nouvelles de Jorge Luis Borges
Lionel Martin joue sur un saxophone Julius Keilwerth
Atelier de sérigraphie : L’Apothicaire – Peinture © Ella & Pitr

 

 

Jean-Jacques Birgé et Lionel Martin pendant l'enregistrement de Fictions - Photo : Christophe CharpenelLionel proposa que nous tirions au hasard des phrases de Fictions de Jorge Luis Borgès comme thèmes de nos compositions instantanées. Je n’avais pas relu ce merveilleux recueil de nouvelles depuis 1975 alors que c’était son livre de chevet du moment. Nous nous sommes lancés à l’assaut de ces phrases mystérieuses, lui au ténor, moi comme d’habitude en « home-orchestre ».[…]

Lionel utilise deux boucleurs et des pédales d’effets, son saxophone Keilwerth étant sonorisé par une cellule. Moins sobre, j’ai joué, en plus de mes claviers, de mes deux synthétiseurs russes, la Lyra-8 et The Pipe, et soufflé, gratté, frotté, frappé toutes sortes d’instruments acoustiques. Le mercredi nous avons mixé ensemble, nous entendant comme larrons en foire. C’est dire que nous n’allons pas en rester là !

Comme chaque fois, c’est à la réécoute que je découvre ce que nous avons enregistré. Lors de l’enregistrement j’agis en somnambule, même si je dois assurer la technique de la séance. Et comme chaque fois, la rencontre me fait faire des choses que je n’ai jamais faites. Il faut souligner que là aussi je gagne de nouveaux amis tant la complicité se révèle fructueuse. Les phrases tirées au hasard ont poussé la musique vers un réalisme magique, poésie du fantastique propre à l’écrivain argentin. J’y note une sérénité qui ne m’est pas habituelle, probablement influencé par l’énergie et le calme olympien de mon camarade de jeu. Les titres nous y ont aussi aidés : Prologue / Le jardin aux sentiers qui bifurquent / À l’espoir éperdu succéda comme il est naturel une dépression excessive / Nos coutumes sont saturées de hasard / Ut nihil non iisdem verbis redderetur auditum.

J’ai traduit cette phrase latine que l’on retrouve sur les macarons du disque : « de sorte que rien de ce que nous entendons… / … ne peut être répété avec les mêmes mots. » Et j’ai demandé à Ella & Pitr de réaliser la sérigraphie de la pochette pour laquelle ils ont eu toute liberté. Plus un artiste est libre, plus il se sent à l’aise pour créer. Cela s’entend, cela se lit, cela se voit !

Jean-Jacques Birgé

 

Informations complémentaires

Poids 550 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jean-Jacques Birgé & Lionel Martin – Fictions (LP)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez peut-être aussi…

Abonnez-vous à la newsletter

Pour ne rien manquer de notre actualité...

Vous êtes inscrit !

Share This