Catalogue

 
"Avoir un label, c’est la possibilité de sortir des productions en disque vinyle. Chose que j’avais complètement perdu de vue. Pour moi le disque n’existait plus, il était mort. Il y a encore cinq ou six ans, on sortait des CD en autoproduction qu’on ne finalisait même pas. On les vendait en prix libre aux concerts, etc. Parce que l’objet CD n’est pas intéressant, ne donne pas envie de pousser la production, d’en faire un disque soigné, officiel. Avec le vinyle, on redonne du sens à un son vivant, avec une pochette… On a un objet qui vaut le coup… Le CD on ne sait pas bien comment ça va vieillir. Alors qu’on ressort des vinyles sans âge qui ont toujours un son aussi bon… Le sens de ce label c’est de sortir des petites productions, ou de rééditer des CD que j’écoutais dans les années 90, que j’adorais, et qui sont un peu tombés dans l’oubli... Et puis ça peut permettre de faire connaître des musiciens actuels par d’autres biais. Le but c’est aussi de nourrir une synergie. Mais la véritable vocation d’Ouch ! Records est d’être un complément vinyle, collector, par ses tirages limités, pour les fans de musique et de son, parallèlement aux sorties CD."

Lionel Martin